Posts taggés "William Klein"
Les Rencontres de la Photographie 2016

Les Rencontres de la Photographie 2016

Si c’est essentiellement avec le souvenir de belles rencontres que je suis rentré à Paris après ces quelques jours passés à Arles à l’occasion de la semaine d’ouverture des Rencontres de la Photographie, ce sont des expositions que va traiter ce billet. Ce qui se passe à Arles reste à Arles [ou pas]… 12 kilomètres par jour, en moyenne, et je n’ai pas pu tout voir. Je ne parlerai pas de tout ce que j’ai vu non plus. Et j’en parlerai succinctement. Don McCullin -connu pour ses images saisies lors des grands conflits de la fin du XXe siècle- présente, place de la République,...
Brooklyn Digital + William Klein à la Polka Galerie

Brooklyn Digital + William Klein à la Polka Galerie

Soixante ans après ‘Life is Good and Good for You in New York’, son premier ouvrage classé comme l’un des plus importants de l’histoire de la photographie, William Klein s’est lancé un nouveau défi : photographier Brooklyn en numérique. Une manière pour le maître de l’esthétique du chaos de regarder autrement ce  ‘borough’ de New York. Pas de règles, pas d’interdits, pas de limites. Telle est sa devise. L’important, c’est de saisir l’exubérance, l’impertinence de la vie. Pendant plusieurs semaines, l’artiste sillonne toutes les rues, travaille de jour ou de nuit, attrape des images depuis la fenêtre de sa...
William Klein au Foam Museum

William Klein au Foam Museum

Et pourquoi pas se faire un week-end Amstellodamois ? Outre le dépaysement et les vélos d’Amsterdam – qui font de jolies fesses aux dames – se déroule du 20 décembre 2013 au 12 mars 2014, au Foam Museum, une rétrospective consacrée à l’oeuvre de William Klein. J’ignore si celle-ci fait « double-emploi » avec celle -conjointe à Moriyama- présentée au Tate Modern fin 2012, mais pour ceux qui l’auraient manquée, voici une potentielle séance de rattrapage. Vernissage cet après-midi à 17h30. Foam Museum Keizersgracht 609 1017 DS Amsterdam Métropolitain Gare du Nord
Klein + Moriyama

Klein + Moriyama

Je ne pouvais résister, alors, je me suis organisé un petit aller-retour ce mercredi, qui m’a permis de rendre visite à Stephen [Stephen Bartels Gallery], jouer dans la rue avec mon M et terminer cette agréable journée par une visite éclair, d’un peu plus de 2 heures de cette double exposition au Tate Modern. J’ai pris conscience d’un truc chez Klein, street-photographer : il existe un parallèle entre certaines de mes photos préférées de Klein, et certaines de mes préférées parmi les miennes [le Monochrom est livré avec des vitamines pour l’égo]. Cela est devenu évident, grâce à la taille des...