Posts taggés "Anders Petersen"
Valparaiso • Anders Petersen

Valparaiso • Anders Petersen

Valparaiso est un essai photographique d’Anders Petersen -réalisé en août 2014- lors d’une résidence organisée par le Festival International de Photographie de Valparaiso. C’était la première fois qu’Anders Petersen se rendait en Amérique Latine. Valparaiso est cette ville portuaire Chilienne que Sergio Larrain a fait passer à la postérité photographie. Voilà, le décor est planté. Même si Valaparaiso, Val Paradis, Valpo, peu importe comment on l’appelle, a considérablement changé depuis 1963, les images de Sergio Larrain demeurent gravées dans nos mémoires. Autant dire que l’exercice se révèle plus ou moins casse-gueule selon qu’on s’appelle Anders Petersen ou pas [certes, c’est bancal,...
Veins • Anders Petersen + Jacob Aue Sobol

Veins • Anders Petersen + Jacob Aue Sobol

Leurs travaux sont proches, pourtant dissemblables : j’ai la faiblesse de croire que j’arrive à les distinguer ; pas uniquement parce que les photos sont soigneusement séparées dans cet ouvrage commun. À base de noirs et blancs fortement denses, n’ayant peur ni du grain, ni des flous, ces deux photographies venues du nord sont proches, pourtant ces écritures sont différentes. D’aucuns ont reproché au plus jeune d’avoir copié son aîné. À tort ou à raison, mais qui n’a jamais shooté de jumelles et gens à poils, franchement ? Les personnages sont différents. Très différents. Leurs écritures sont différentes. CQFD...
Anders Petersen à la Galerie VU'

Anders Petersen à la Galerie VU’

Si vous ne l’aviez pas remarqué, le mois de la photo, c’est le mois Pertersen. En parallèle à la formidable rétrospective présentée à la BNF, se déroule une exposition de moindre envergure – en terme de volume – à la Galerie VU’. Il s’agit en partie des mêmes thèmes agrémentés d’autres photographies que celles présentées par ailleurs, dont des tirages « d’époque », le tout offert à la vente. Après tout, c’est bien là le sens d’une galerie, non ? En outre, est projeté un documentaire récent, court et passionnant [que j’ai trouvé ; voir ci-dessous. Merci qui ?]. Si vous...
Frenchkiss • Anders Petersen

Frenchkiss • Anders Petersen

Le vendredi, c’est pour certains la journée des vieux dossiers en retard ; pour moi – et je le promets, il ne s’agit que d’une pure coïncidence – c’est une journée où j’ai envie d’écrire, mais sans trop me casser les pieds [voire plus haut]. Cet hiver, Anders Petersen expose à la BNF, on en parle ici, et ailleurs ; une occasion pour [re]découvrir sa vie, son oeuvre. Ou juste une parcelle. Frenchkiss, comme son nom l’indique est un recueil d’images réalisées en France, à Paris, Sète, Gap, pour ce que j’ai pu savoir. Du noir et blanc comme...
Anders Petersen à la BNF

Anders Petersen à la BNF

Anders Petersen est suédois. Il a 23 ans lorsqu’il prend résidence au Café Lehmitz. Cela durera 3 ans, au terme desquels il épinglera 300 photographies sur les murs de ce café d’Hambourg, qui n’existe plus aujourd’hui. C’est le travail qui l’a fait connaître. Viendront ensuite d’autres lieux, et d’autres séries, diffusées sous forme papier [une bonne trentaine de livres et catalogues]. Le style est rigoureux et constant : du noir, du blanc, peu de gris. Des gens beaux, des gens abimés, des situations, des animaux, des gens et des animaux, des trucs que l’on ne comprend pas tout de suite....